Lecture : Dans le murmure des feuilles qui dansent

Publié le par Reflet d'Expression

Dernière page... Fracassant. Fascinant, bouleversant, magnifiquement écrit.

Une histoire, non, deux histoires somptueuses, qui m'ont profondément émue. On y apprend la vie, sa puissance, son amour, sa tristesse, son combat. 
On y aime la nature, les arbres, encore plus qu'avant. 

Un roman qui fait réfléchir, qui fait comprendre que les petits soucis journaliers ne sont rien. 
Un livre qui ébranle les souvenirs, les passions, la force mentale incroyable des êtres humains. Un livre rempli d'espoirs et qui démontre que la vie continue toujours. 

Chapeau Mme Ledig. 

Je lui donne un 11, voir un 12 sur 10.

Je le recommande à tous ceux qui n'aiment pas la vie, qui font un monde de petits riens, à tous ceux qui veulent s’imprégner d'une des plus belles choses en ce monde : la nature, cette nature qui sera toujours plus forte et toujours là, quoiqu'il advienne. 
"La petite plante qui brise le bitume". 

4ème de couverture :
Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l'écriture. Thomas raconte des histoires merveilleuses d'arbres et de forêt pour mettre un peu de couleur dans la chambre d'hôpital de Simon, un garçon lumineux et tendre. Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais est-ce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ? Dans ce nouveau roman, Agnès Ledig noue une histoire simple et poignante où des âmes blessées donnent le meilleur d'elles-mêmes et nous rappellent, dans une nature à la fois poétique et puissante, que la vie est plus forte que tout.

Publié dans Lecture

Commenter cet article