Lecture : La plage de la mariée, de Clarisse Sabard

Publié le par Reflet d'Expression

La plage de la mariée Clarisse Sabard

555 pages que j’ai dévorées en quelques jours.

555 pages qui m’ont fait apprécier encore plus ma région, certes très « clichées » : ciré jaune, « demat », Kouign-Amann et far breton, kig ha farz, légendes… et j’en passe.

J’ai adoré à nouveau, comme pour la plupart des autres de mes lectures, le côté amitié qui m’a donné le sourire. « Et si cela existait vraiment ! » ;)

On aime les personnages, on plonge dans l’histoire, même si le dénouement est rapidement deviné.

C’est une lecture plaisante, facile et qui détend.

Un bon roman qui nous ouvre les yeux sur la vie « normale » de gens simples et « normaux » (aussi).

Quitter Nice pour la région Bretagne, où le soleil brille et chauffe bien moins, où le crachin et les tempêtes sont son reflet. J’ai été bluffée ;-)

Enfin, quelques éclats de rire au fil des pages, puis un beau texte de moral en fin d’ouvrage.

Je lui donne un 10/10

4ème de couverture :
Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ». Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toutes ces années.

Publié dans Lecture

Commenter cet article