Lecture : Beignets de tomates vertes, de Fannie Flagg

Publié le par Reflet d'Expression

Voilà que je ferme ce livre, avec une pensée émue.

Comme pour tous les livres magnifiques que j'ai lu, j'ai peiné à quitter ces personnages, ces 2 ou 3 générations d'Alabama, qui m'ont emmenée à une époque ou "blancs" et "noirs" tentaient de vivre sur le même territoire.

De nombreux personnages, et toujours mes quelques difficultés à me souvenir des liens de parentés, j'aurais du prendre le temps de les noter !

L'écriture en chapitres courts, passant d'une époque à une autre, d'un jour à l'autre, est une sacrée accroche qui m'a fait dévorer ce livre en quelques soirées. Une réelle aisance de lecture et un plongeon dans ces contrées.

Je vais maintenant m'atteler à voir le film, qu'en ont-ils retenu, comment est-il interprété ? J'ai hâte d'y voir les visages choisies de Idgie, Ruth, Ninny, Big George et les autres.

Je lui donne un 9,5 / 10, juste du fait de la complexité à me souvenir du nombre important des personnes.

Fanny Flagg est une auteure exceptionnelle, qui englobe ses histoires et personnages au beau milieu d'endroits réels et de faits réels. Vraiment, lisez ses oeuvres.

4ème de couverture :
Au sud de l'Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d'une voie ferrée ... Ninny, fringante octogénaire, se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l'existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop. Grâce à l'adorable vieille dame, Evelyn, qui vit très mal l'approche de la cinquantaine, va peu à peu s'affirmer et reprendre goût à la vie.

Publié dans Lecture

Commenter cet article