Lecture : Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand

Publié le par Reflet d'Expression

Un thème très poignant, compréhensif, une évasion vers un pays si différent, mais... ce roman est un peu trop "à l'eau de rose", en comparaison aux autres romans lus, et j'en suis un peu déçue. 
La fin aurait mérité d’être plus poignante, plus poussée. 

Il se lit aisément et rapidement, idéal pour les petits moments. 

Je lui donne un 6/10

4ème de couverture : 
Ils étaient partis en chahutant dans l'escalier. J'avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux." Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. C'est peut-être en foulant la terre d'Irlande, où elle s'exile, qu'elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

 

Publié dans Lecture

Commenter cet article