Lecture : les oubliés du dimanche, Valérie Perrin

Publié le par Reflet d'Expression

Ouah-ou... Cette auteure, elle est formidable. Voilà que j'ai versé une larme à la lecture de la dernière phrase, qui d'autant plus se termine tout en bas de la page... je tourne... et non, c'était bien la fin. Bien je suis peut-être trop nostalgique, et il me faut peut-être éviter de lire des romans d'aussi bonne qualité. 

J'aime cette façon d'écrire en croisant les chapitres, dansant entre les passés et le présent. J'aime les personnages, on les imagine, on les aime et on les hait. 

C'est beau, c'est triste, c'est émouvant, c'est intrigant, c'est poignant, c'est éblouissant. Que dire d'autre ? Lisez-le. 

Je lui donne un 11/10

4ème de couverture :
Justine, vingt et un ans, aime les personnes âgées comme d’autres les contes. Hélène, presque cinq fois son âge, a toujours rêver d’apprendre à lire. Ces deux femmes se parlent, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre jusqu’au jour où un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite qui abrite leurs confidences et dévoile un terrible secret. Parce qu’on ne sait jamais rien de ceux que l’on connaît.

Publié dans Lecture

Commenter cet article