Lecture : Le tour de la France par deux enfants d'aujourd'hui

Publié le par Reflet d'Expression

Pierre Adrian & Philibert Humm reprennent les chemins de André et Julien Volden, personnages du livre de Augustine Fouillée de 1877.

Le livre démarre avec la carte de France, parsemée de petits tracés et visuels représentant le road-trip de Pierre et Philibert, cette fois-ci en 2017. 

On partage alors leur quotidien, leurs rencontres, leurs difficultés, leurs rires, leurs joies et le bonheur de découvrir parfois la France profonde. 

C'est original et sympathique. Entre roman et réalité. Parfois un peu de longueur, selon le moment de vie. C'est à découvrir. 

Je lui donne un 8/10. 

4ème de couverture : 
Pierre et Philibert sont deux amis d'enfance, majeurs mais pas tout à fait vaccinés. L'envie de décamper les a incités à mettre leurs pas dans ceux des héros du Tour de la France par deux enfants : ce livre culte de la IIIème république, au parfum d'encre violette, de craie et de grandes vacances. "On en avait rêvé de ce voyage. C'était une sorte de pari, et le livre d'Augustine Fouillée, dite G. Bruno, traînait depuis longtemps sur nos chevets. Cap ou pas cap ? On avait sorti les cartes et retracé le voyage exact d’André et Julien Volden. On prendrait le chemin des écoliers. Départementales, nationales, et roule ! » Voici nos deux enfants partis pour un road trip drolatique à travers l’histoire et la géographie, la littérature et la mécanique, les métiers d’hier et d’aujourd’hui. La France change, mais rien ne compte plus que l’instant présent, le bonheur buissonnier des paysages et des rencontres. A leurs côtés, nous embarquerons à bord d’une Peugeot 204 ou d’un voilier, roulons à bicyclette, en autocar ou en TGV. On écoute Brassens, Véronique Sanson et IAM. On fait escale dans la Bourgogne d’Henri Vincenot, la Bretagne des phares et des îles et le Marseille de Plus belle la vie. Des villes fortifiées aux matchs de football, des cathédrales aux bars PMU, ce récit est une valse à deux temps, sur les routes de la France, de l’enfance et de l’amitié.

Publié dans Lecture

Commenter cet article