Lecture : Le choix des apparences, de Martine Delomme

Publié le par Reflet d'Expression

Emportée par la 4ème de couverture : "Douarnenez", et le Finistère m'a aussitôt saisie, comme ma main qui a aussitôt saisi l'ouvrage ;) 

Un thème original, autour des lois et avocats, de quoi s'instruire tout en se détendant. Personnages sympathiques et attachants. 
Mais, mais.... une lecture longue, très longue, trop longue. Remplie de détails à mon sens inutiles. Le détail, par exemple, bien trop important du contenu d'une assiette lors d'un repas... Détails qui n'ont aucun intérêt dans le fil de l'histoire. 
Ces abondantes écritures qui me font alors penser à des audio descriptions proposées parfois pour certains films. Qui me font penser qu'il faut plus de pages à un ouvrage. Pourquoi ? Dommage. 
C'est donc rapidement que j'ai tourné les pages, sans vraiment m'y plonger et devenir "acteur" comme souvent j'aime à y penser. 
Et pourtant, que cette histoire est jolie et que le dénouement est somptueux. 

Je lui donne un 7/10, de part sa longueur inutile. 

4ème de couverture : 
Brillante, déterminée, redoutable, Camille est avocate spécialisée dans les affaires familiales à Toulouse, où elle vit avec son compagnon. Jusqu'au jour où un acte d'une détresse extrême fait chanceler ses convictions. Bouleversée, la jeune femme se réfugie à Douarnenez, là où elle a vécu ses plus beaux étés, enfant. Alors qu'elle s'apprête à rentrer, elle accepte sur un coup de tête un travail d'assistante dans une biscuiterie locale. Qu'importe qu'elle soit trop qualifiée ; ce poste, même modeste, lui offre une parenthèse salutaire. Pour renaître, Camille va changer de vie, faire de nouvelles rencontres, découvrir combien on peut être utile aux autres. Différemment... Et affronter enfin les fantômes qui la hantent depuis tant d'années ?

Publié dans Lecture

Commenter cet article