Lecture : romans en "auto édition" : à découvrir

Publié le par Reflet d'Expression

Pourquoi toujours se diriger vers les romans à succès, les best-sellers et les grands auteurs ? 
Bien en général, parce que c'est juste "top" ;) 
Mais pas toujours, car tout comme en cuisine, en fringues ou encore en films ... Bien chacun ses goûts ! Et ce qui plait à l'un ne plaira pas forcément à l'autre ! 

Je me plonge donc dans ces ouvrages en auto édition, et j'en suis tout aussi ravie. 

Je les présenterais sous forme de liste, uniquement avec mes petites annotations, histoire de me souvenirs de mon ressenti à leur lecture. 

👀 Le doux parfum des marguerites de Amélie B. *****
Résumé : Hannah a tout pour être heureuse : un père bienveillant, une grand-mère aimante, une amie pétillante, un quotidien confortable à Saint-Tropez, et une passion dévorante : le surf. Seul l’amour manque à ce tableau presque parfait… jusqu’à ce qu’elle rencontre Mathias, jeune trentenaire récemment installé en ville. Sous des airs durs et une humeur changeante, il cache une gentillesse qui séduit immédiatement la jeune fille. Mais… Mathias est-il aussi sincère qu’il le prétend ? Lors d’un voyage en amoureux, Hannah va découvrir avec horreur ses véritables intentions …

👀 A l'heure suisse de Charlotte Léman *****
Résumé : Quand Camille, Parisienne de 32 ans, débarque à Fuchsdorf – petit village suisse – avec ses deux valises pour panser un chagrin d’amour, elle n’a qu’une idée en tête, rentrer au plus vite à Paris. Entre un pays dans lequel elle n’a aucun repère, des collègues peu accueillants et ses amies qu’elle a laissées en France, dire que les premiers temps sont difficiles est encore en deçà de la réalité. Et pour ne rien arranger, il y a l’énigmatique Nils, aussi agaçant que séduisant, qui a le don de la surprendre dans les situations les plus improbables ! Pourtant lorsqu’elle rencontre Rosa, sa voisine septuagénaire, les choses vont commencer à changer pour Camille. Et si dans le fond c’était elle qui était en train de changer ? Le bonheur est parfois là où on ne l’attend pas…

 

Publié dans Lecture

Commenter cet article