Lecture : Le bureau du mariage idéal, une enquête de Sparks et Bainbridge de Allison Montclair

Publié le par Reflet d'Expression

Le bureau du mariage idéal

Après avoir passé quelques bonnes semaines dans la série de Julia Chapman, « Les détectives du Yorkshire » c’est compliqué de me jeter dans un autre roman.

Le bureau du mariage idéal, une enquête écrite par une anglaise et qui se déroule en Angleterre. J’ai supposé que cela serait l’idéal pour une belle continuité.

Une jolie histoire et des personnes portants des lourds secrets.
Incontestablement une chose que je n’aime guère, bien sûr pour donner l’envie d’aller au bout du roman en ajoutant du piment, mais ces petits secrets que même entre-amis on ne se dévoile pas, je n’en vois pas la raison. D’autant que finalement, ce n’est pas le sujet central du roman. Livrer ses secrets en tout début aurait offert, à mon sens, de nous attacher bien plus aux personnes.

Une jolie histoire, donc, une jolie intrigue, mais quelque chose fait que je n’ai pas accroché. L’époque ? Non là de critiquer cette époque dramatique, très bien décrite d’ailleurs, mais parlait-on réellement ainsi, se vouvoyait-on entre amis ? Je doute, c’est une contrariété de la traduction, j’imagine, et étrangement, cela m’a gêné tout au long de ma lecture. L’affaire est bien ficelée avec une sacrée surprise à quelques pages de la fin. Mais comme souvent, une fin trop brève. Comme si l’auteur voulait clore son écriture hâtivement.

Je lui donne un 8/10

4ème de couverture
Alors que Londres se remet lentement de la Seconde Guerre mondiale, deux femmes que tout oppose s’associent pour monter une société au cœur du quartier de Mayfair, le Bureau du Mariage Idéal. L’impulsive Miss Iris Sparks à l’esprit vif et Mrs Gwendolyn Bainbridge, veuve pragmatique et mère d’un jeune garçon, sont résolues à s’imposer dans un monde qui change à toute vitesse. Mais les débuts prometteurs de leur agence matrimoniale sont menacés quand leur nouvelle cliente, Tillie La Salle, est retrouvée morte et que l’homme arrêté pour le meurtre se trouve être le mari potentiel qu’elles lui avaient trouvé. La police est convaincue de tenir le coupable mais Miss Sparks et Mrs Bainbridge ne sont pas du même avis. Afin de laver le nom du suspect – et rétablir la fragile réputation de leur agence – Sparks et Bainbridge décident de mener leur propre enquête. Elles ne savent pas encore qu’elles vont mettre leur vie en danger…

Publié dans Lecture

Commenter cet article