Petits portraits de très Grandes Personnes de Barbara Constantine

Publié le par Reflet d'Expression

Barbara Constantine, auteure d'un de mes livres fétiches : "Et puis Paulette".
J'ai découvert ce nouvel ouvrage, un peu différent : il s'agit ici d'une série de portraits de personnes âgées vivant en Ehpad. 
C'est touchant, un zest de tristesse, une louche de sourires, un grand bol d'anecdotes et, malgré l'âge avancé, pas mal de malices. 
Le texte est facile à lire, car très peu de pages par personnages. Les illustrations sont remarquables. 
Des petits textes qui appellent à réfléchir. 

Je lui donne un 8,5/10

4ème de couverture : 
sous la plume inimitable de Barbara Constantine, seize portraits tendres et bienveillants de personnes âgées qui racontent leur vie d’avant. Il y a des jeunes et des moins jeunes aussi, certainement, qui vont être étonnés, en lisant ces pages. C’est pourtant vrai. Papy ou Mamie n’ont pas toujours eu des cheveux blancs et des sourcils en broussaille, n’ont pas toujours eu besoin de déambulateurs ou de dentiers. Il fut un temps où ils ont couru, ri, joué, raconté des blagues, fait des galipettes, eu des peines de cœur, des frustrations, des peurs, de l’acné… À la différence d’avec vous, leur jeunesse n’a pas duré très longtemps. Certains ont commencé à travailler à 11 ans. Ouais, dur... Et puis, leurs jeux n’ont pas été les mêmes que les vôtres. Petits ou même ados, ils n’ont pas reçu de tablettes numériques à Noël ! Les ordinateurs n’avaient pas encore été inventés, les consoles de jeux, non plus. Incroyable ! Il n’y avait pas de télé, pas de téléphone (ni fixe ni portable), pas l’eau courante ni l’électricité partout, les toilettes, c’était dans une cabane au fond du jardin, et pour aller à l’école, ils devaient marcher des kilomètres à pied, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige ! Difficile d’imaginer la vie qu’ils ont menée. En lisant, vous en aurez une petite idée. Les textes sont courts, les photos sont trippantes, qu’est-ce que vous risquez ? D’avoir envie d’aller les voir ? D’aller leur taper la bise ? Ce serait nickel. Ils ont tellement besoin d’amour… » Ce livre est né de la rencontre de Barbara Constantine avec les personnes âgées de l’EHPAD voisin de chez elle. Elle a voulu raconter chacune d’entre elles. Les textes sont illustrés par des portraits, œuvre de Cécyl Gillet.

Publié dans Lecture

Commenter cet article