Les enclos paroissiaux, un art Breton

Publié le par Reflet d'Expression

Enclos parroisiaux, calvaire de saint thegonnec, finistere, BretagneCaractéristiques de basse Bretagne où ils sont d'une richesse incroyable, les enclos paroissiaux sont une réalisation originale de l'art Breton.

Très spectaculaires, ils séduisent par l'élégance des portes triomphales et des ossuaires, la profusion de détails des calvaires, la splendeur des retables et des décors polychromes des églises ...

... les enclos paroissiaux sont les ensembles monumentaux les plus typiques que l'on rencontre dans les bourgs Bretons ...

Plus ou moins riches, les calvaires mettent en scène les différents personnages de la Passion, avec toutes sortes de variantes selon les lieux.

Ci-contre, le calvaire de Saint-Thégonnec, élevé en 1610. Sur le socle, des groupes de personnes figurent des scènes de la Passion. Au dessous, une niche abrite la statue de Saint Thégonnec avec le loup qu'il attela à sa charrette, après que son âne eut été dévoré par les loups ...*



Gargouille et chimère, enclos parroissiaux saint thegonnec Finistere Bretagne"Gargouilles" et autres personnages profanes, chimères, griffons et démons, surplombent les églises et les enclos parroissiaux.

La légende dit que les gargouilles, gardiens des églises, hurlaient à l'approche du Mal ...

Mais au fond, n'épient -elles pas surtout nos faits et gestes dans la froideur et le silence de la pierre ?





*Extrait de "mes livres voyages - La Bretagne" aux éditions Atlas.

Commenter cet article