Chevaux en liberté, fougue et retour à la nature

Publié le par Reflet d'Expression

Des nuages de poussière volent autour du grand troupeau, les chevaux galopent, c'est cet instinct grégaire qui reprend le dessus.


Au sein du troupeau, chaque cheval répond à ses instincts de survie, lui commandant de se fondre dans ce troupeau, pour ne pas en être exclu ... L'exclusion étant le synonyme de danger.
Il galope très vite, sa vitesse étant son unique défense pour se mettre à l'abri d'un danger.

En liberté,  le cheval se déplace pour brouter, pour s'abreuver, toujours sans s'éloigner les uns des autres.
Différentes activités s'alternent dans la journée d'un cheval "libre" : manger principalement, sommeiller par intermittence, et se déplacer, en général quotidiennement pour trouver meilleur paturage.

En troupeau, l'étalon unique impose sa loi, quant à la gestion du troupeau. En revanche, la jument "sage" du troupeau gère les règles de la vie quotidienne : la survie et l'éducation des poulains.

"Très loin, au plus profond du secret de notre âme, un cheval caracole... un cheval, le cheval ! Symbole de force déferlante, de la puissance du mouvement, de l'action". David Herbert Lawrence

Publié dans Parenthèse

Commenter cet article