Ils ont bâti la Bretagne : Yann Sohier

Publié le par Reflet d'Expression

Yann Sohier - Plaque commémorative sur la mairie de PlourivoSon père est gendarme à Plourivo, puis percepteur à Lamballe.
Yann Sohier entre à l'école normale de Saint-Brieuc en 1918.
Influencé par Anatole Le Braz, il y apprend le breton et devient instituteur à Tréguier, Plouguiel, Quempervel, puis Plourivo ...

Après le premier congrès de Breiz Atao, à Rospordern, en 1927, il est convaincu que la langue bretonne ne doit pas rester la langue du clergé.
Il fonde "Ar Falz" en 1933.

Il est l'ami de Marcel Cachin, mais aussi de l'abbé Perrot, qui, tous deux, assistent à ses obsèques. Ce fut un ardent militant breton, décédé trop jeune (il mourut de septicémie).

"Me a lenno", sa méthode de breton, illustrée par René-Yves Creston, a été éditée en 1941.

Source du thème > ICI <

Publié dans Bretagne historique

Commenter cet article