Les "Montagnes" et les rivieres bretonnes

Publié le par Reflet d'Expression

Vue du haut de la montagne St MichelLa Bretagne est séparée par deux chaines de collines, séparées elles-mêmes par des bassins, se rapprochant vers l'ouest et s'écartant, au contraire, vers l'est.

Au nord se trouvent le monts d'Arrée (menez are) et la chaine du Méné.
Au sud s'étendent les montagnes noires (ar meneziou du) continuées par les landes de Lanvaux (Lanvoaz) et le sillon de Bretagne (talar Breiz)

La montagne Saint-Michel, les montagnes noires, menez-bré … sont pour le moins curieux.
En effet, les hauteurs atteignent à peine 400 m … et comparées aux montagnes de France, elles sont bien petites !

Les savants nous disent qu'aux premiers âges de la terre, l'Armorique, par endroits, dépassait 1500m.
Ces deux chaînes ont été usées par la pluie, le vent et la gelée.
Les sommets ont cependant conservé l'aspect de montagnes et sont souvent couverts d'une maigre végétation : la lande.
Rivière en centre Bretagne Locarn
Les rivières bretonnes, quant à elles, ont pour caractéristiques :

- D'etre nombreuses à cause de la fréquence des pluies et de l'imperméabilité du sol,

- D'etre courtes parce que les montagne où elles naissent sont proches de la mer où elles se jettent,

- D'être terminées par des estuaires larges et profonds, remontés par la mer et navigables à marée haute,

- D'être régulières : elles ne débordent que lors des hivers exceptionnellement pluvieux

- D'être jolies et leurs rives très pittoresques.


Extrait de "Dis, montre-moi la Bretagne" – Skolig-al-Louarn – Plouvien – 1988
Un livre à voir et à lire absolument !
Photo 1 : Vue du haut de la montagne St Michel - Crédit photo Reflet d'Expression
Photo 2 : Rivière située aux alentours de Locarn - Crédit photo : bretagne-peche-et-nature.fr 

Commenter cet article