Les plantes magiques en Bretagne

Publié le par Reflet d'Expression

L'Herbe d'or (ann aour iaotenn) est la plus merveilleuse de toutes ; […] elle est très rare et croît seulement au milieu des foins. […]

Ses propriétés sont nombreuses : elle fait découvrir des trésors, celui qui la possède n'est plus jamais malade, il se rend invisible à volonté, elle décuple les forces du travailleur, il peut trancher une enclume avec une faux . […]. Les Duides et les Druidesses alaient en cueillir selon certains rites.

 

fougere en bretagneLa Fougère, elle n'est pas parmi les plantes sacrées du Duidisme, mais on lui attribue des vertus particulières. […] En Haute-Bretagne, la graine de fougère ramassée la nuit de la Saint-Jean sert à faire trouver les trésors cachés.

Dans le Finistère, il faut la cueillir pendant cette même nuit, la déposer aussitôt dans un plateau d'argent, entre le cœur d'un crapaud et l'œil gauche d'un corbeau mâle.

Une pincée de cette graine merveilleuse assure la victoire au lutteur, permet à qui s'en frotte les yeux de lire au fond des cœurs et rend invisible celui qui la tient dans sa bouche.

 

Les herbes d'égarement, qui passent pour exercer une influence fâcheuse pour ceux qui marchent sur elles.

 

L'herbe aux Piverts, dans le Finistère, quiconque trouvait cette plante sur laquelle le pivert aiguise son bec dans les prés comprenait le langage des animaux.

Dans le pays de Guérande, il serait sûr de faire fortune.

 

Extrait du livre de Paul-Yves Sébillot "La Bretagne et ses traditions", aux éditionx Royer Mémoire vive – Maisonneuve & Larose.

Publié dans Bretagne historique

Commenter cet article