Réflexion sur la création de « maquette et mise en page » ... (1)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour "Communiquer par l'Image et les Mots"

La mise en page nécessite de dresser l’inventaire précis des éléments proposés par les auteurs.

Cet inventaire permet d’évaluer les besoins typographiques : textes, titre, sous titre, note, légendes et les visuels ...

 

Pour communiquer par :

 

L’image :

 

L’image est un support de la communication visuelle qui matérialise un fragment de l’univers perceptif.

 

L’image de communication apporte un message précis, que le spectateur doit recevoir et comprendre sans interprétations ou modifications, voir dans la photographie une preuve de la réalité.

 

Une image est un tout, tous les éléments qui y figurent sont « donnés d’un coup ».

L’image joue majestueusement avec nos envies, nos pulsions, nos rêves. Elle devient essentielle dans les discours publicitaires.

 

l’image est un support sensible, elle émeut et s’adresse à la sensibilité du lecteur.

 

L’analyse des mouvements oculaires sur une image précise que l’œil sélectionne les éléments les plus contrastés et de petit dimension, au détriment des grandes surfaces de l’image.

Pour atteindre cette efficacité, il est possible de la déstructurer, de la reconstruire, de renforcer ses qualités, d’atténuer ou de gommer certains éléments …

 

On pourrait définir ainsi la lecture d’une image : « on embrasse une image d’un regard et tout de suite, elle vous saute aux yeux »

(A suivre ...)

 


Source :

Extraits de l’ouvrage « maquette mise en page – 5ème édition revue et augmentée » de Pierre Duplan, Roger Jauneau et Jean-Pierre Jauneau – Editions du cercle de la librairie.

Commenter cet article