La Bretagne dans tous ses objets (6)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour plus d'informations sur ses objets et le livre de Jacques Péron : > ICI <

chapeau.jpgLE CHAPEAU :

A l'origine de forme ronde et à large bord, le chapeau se fait maintenant casquette, nantaise sur les côtes, béret et bonnet ailleurs, ce qu'il était au temps des bonnedou ru.

LE SABOT :

Lourd et rebondi pour les hommes, élégant et décoré pour les femmes, le sabot de bois se taille dans le hêtre et chausse encore les pieds des inconditionnels.

LA CHAUSSURE :

Fougère, depuis le Moyen Age, abrite à l'ombre de ses remparts le savoir-faire des artisans de la chaussure, aujourd'hui essentiellement orienté vers les produits de luxe.

 

Les journées européennes du patrimoine : Abbaye de Beauport - Kerity Paimpol

Publié le par Reflet d'Expression

abbaye de Beauport PaimpolL'Abbaye de Beauport, site du conservatoire du littoral, est située à Paimpol, dans les Côtes d'Armor.

La première abbaye a été fondée par le comte Alain de Goëlo sur l'île Sainte-Riom, à la fin du XIIème siècle, puis fut déplacée vers 1202-1203 au lieu-dit de Bellus Portus (Beau-Port) dans une anse abritée, pour la proximité et la richesse des lieux.

 Visites guidées en ces journées européennes du patrimoine.



abbaye de Beauport Paimpol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Flyers format 10x21 cm Les Ecuries de Kerbalan

Publié le par Reflet d'Expression

Flyers les Ecuries de KerbalanLes Ecuries de Kerbalan se sont rapprochés à nouveau de Reflet d'Expression pour la création de ses nouveaux supports de communication :

Flyers format 10x21 cm, créés sur la charte graphique du site internet.
Impression sur papier 135 gr couché brillant.

Publié dans Port-folio

Ils ont bâti la Bretagne : Joseph Ollivier

Publié le par Reflet d'Expression

Après des études de dentiste à Lille, il vient s'installer à Landerneau et, pendant ses loisirs, répertorie tous les écrits d'Anatole le Braz (1928).

Puis il commence à collecter toutes les chansons vendues par les bardes ambulants et publie un "Catalogue de la chanson bretonne sur feuilles volantes" en 1942.
Bien qu'incomplet, cet inventaire constitue le travail le plus important sur le sujet.

Ollivier recopie par ailleurs un nombre considérable de documents en breton de grand intérêt. La liste en est publiée dans les "Annales de Bretagne" en 1957.

 

Source du thème > ICI <

Carte d'invitation et carton réponse - Mairie de Brélidy

Publié le par Reflet d'Expression

cartes d'invitation Mairie de Brelidy

La Mairie de Brelidy s'est rapprochée de l'entreprise pour la création de ses cartes d'invitations pour l'inauguration des travaux réalisés sur la commune.
Conception graphique personnalisée avec les photographies et textes remis par le client.
Création d'un carton réponse assorti.

Impression sur papier 300 gr, carte d'invitation double.

Publié dans Port-folio

Ils ont bâti la Bretagne : les sept saints et le Tro-Breiz

Publié le par Reflet d'Expression

sept-saints.jpgIl n'est pas exceptionnel que le légendaire chrétien associe des saints au nombre sympolique de sept.
L'exemple le plus célèbre est celui des sept dormats d'Ephèse, à qui un culte est d'ailleurs rendu en Bretagne à Vieux-Marché (Côtes d'Armor).

L'histoire de la fondation des diocèses bretons est complexe.

Sans doute après la victoire de l'archevêché de Tours sur les prétentions métropolitainres de Dol (1199), une dévoition se developpa envers sept saints considérés comme les fondateurs des évêchés de Bretagne, à l'exception de ceux de Rennes et de Nantes, qui ont toujours relevé de Tours :
- Samson à Dol,
- Malot à Alet (Saint-Servan) dont le siège avait été transféré à Saint-Malo au milieu du XIIème siècle,
- Brieuc à Saint-Brieuc,
- Tudual à Tréguier,
- Paul Aurélien à Saint-Pol-de-Léon,
- Corentin à Quimper,
- Patern à Vannes.

Le pélerinage du "Tro-Breiz" (tour de Bretagne), consistant à se rendre d'une cathédrale à l'autre est mal attesteé dans les sources du bas Moyen Age.
Tout Breton croyant devait l'effectuer en totalité, au moins une fois dans sa vie.
Ce fut, dit-on, le motif invoqué par la reine Anne de Bretagne, pour justifier son voyage en Bretagne en 1505.
On a tenté de reconstituer l'itinéraire du "Tro Breiz", qui connaît de nos jours un regain d'intêret touristique et religieux.

Photo : Les sept Dormants d’Ephèse au dessus de l’autel dans la chapelle de Le Vieux Marché.

Source du thème > ICI <