Lecture : Le bazar du zèbre à pois de Raphaëlle Giordano

Publié le par Reflet d'Expression

Le bazar du zèbre à pois, raphaelle giordano

Un titre attrayant, des personnages atypiques, un peu paumés ou réellement dans l’air du temps.

Mais je regrette de ne pas avoir su me laisser emporter dans cette lecture qui pourtant aurait pu être un beau roman de vies de tous les jours.

A mon sens, beaucoup trop de pensées et de réflexions sur le bien-être et le développement personnel.

J’avais apprécié « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une », car on savait, dès le départ, que c’était un livre pour réfléchir sur sa propre vie. Je reste donc un peu dépitée, m’attendant cette fois à une véritable aventure pittoresque.

Je lui donne un 6/10

4ème de couverture :
Basile, inventeur au génie décalé, vient d'ouvrir une boutique comme il n'en existe pas : " Le Bazar du zèbre à pois. Objets provocateurs ", est-il écrit sur la devanture. Des créations pleines d'humour et de poésie, véritables déclencheurs d'émotions, de sensations et de réflexions. Un lieu à vivre et à rêver. De quoi bousculer les habitants de cette petite ville conventionnelle où il a grandi. Un soir, le carillon de la porte d'entrée retentit, un grand ado apparaît, voilà Arthur. Arth' pour les intimes, qui exprime ses colères à ciel ouvert grâce au street art, fâché qu'il est avec le système qui n'a pas l'air de vouloir lui laisser une place... au grand désespoir de sa mère Giulia, "nez" talentueux, désabusée de cantonner son talent à la conception de déodorants. Mettez certaines personnes en présence : il ne se passe rien. Mettez-en d'autres ensemble et, soudain, c'est un feu d'artifice. Entre Basile, Arthur et Giulia, c'est une rencontre-silex.

Publié dans Lecture

Equithérapie : le flyer, un indispensable pour faire connaitre l'activité

Publié le par Reflet d'Expression

Flyers Equithérapie par RefletdExpression.fr

Toute activité ou nouvelle activité nécessite qu'on s'attarde à en faire quelque peu de promotion. Sophie Duhamel, neuropsychologue, s'est rapprochée de Reflet d'Expression pour la création de ses flyers pour le domaine de l'Equithérapie qu'elle propose désormais. 

Restant en harmonie avec sa charte graphique, quelques photographies et textes courts pour un impact réel et fort. 

Ce simple document recto/verso offre un excellent rapport qualité/prix pour une publicité adéquate. 

Ce support de communication est disponible dans tous les formats souhaités et imprimé sur une vaste gamme de supports papiers. En petite ou grande quantité.

Contactez Reflet d'Expression pour votre promotion commerciale. 

Publié dans Port-folio

Lecture : La maison de Bretagne, de Marie Sizun

Publié le par Reflet d'Expression

la maison de bretagne, Marie Sizun

Une jolie lecture qui nous emmène sur l’île Tudy, j’imagine, non mentionnée mais si bien décrite.

J’ai aimé le fait que ce ne soit pas la « mauvaise surprise » qui soit le sujet de l’ouvrage, mais ses conséquences qui emmène Claire dans de profonds et parfois douloureux souvenirs.

Ce roman, dont l’écriture fluide mêle mélancolie et subtilité, nous rappelle combien il est important de communiquer pour enrayer toutes situations conflictuelles.

Malgré une fin agréable, j’aurais aimé que Claire se pose une question, que je ne dévoilerais pas bien sûr. L’auteure nous laisse peut-être imaginer cela.

Je lui donne un 7/10

4ème de couverture :
Décidée à vendre la maison du Finistère, où depuis l’enfance, elle passait ses vacances en famille, parce que restée seule, elle n’en a plus l’usage, et surtout parce que les souvenirs qu’elle garde de ce temps sont loin d’être heureux, Claire prend un congé d’une semaine de son bureau parisien pour régler l’affaire. Elle se rend sur place en voiture un dimanche d’octobre. Arrivée chez elle, une bien mauvaise surprise l’attend. Son projet va en être bouleversé. Cela pourrait être le début d’un roman policier. Il n’en est rien ou presque. L’enquête à laquelle la narratrice se voit soumise n’est que prétexte à une remontée des souvenirs attachés à cette maison autrement dramatique pour elle. Et si, à près de cinquante ans, elle faisait enfin le point sur elle-même et les siens ?

Publié dans Lecture

Lecture : Promets-moi d’être heureux, de Célestin Robaglia

Publié le par Reflet d'Expression

Promets-moi d'être heureux de Célestin Rabaglia

Pour les amoureux de la Bretagne, de la nature et des croyances druidiques, ce livre est une pépite.

Un mélange de roman et de bien-être psychologique, pour apprendre à être en harmonie avec la nature. Et être heureux. Savoir se contenter de peu, traverser les épreuves de la vie, en comprendre les raisons. Il me rappelle un peu « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une ».

C’est une jolie lecture pour les personnes qui ont déjà une pensée vers ce mode de vie. J’imagine que pour beaucoup de personnes, c’est incompréhensible de vivre ainsi et c’est une baliverne. Et certes, cela reste de la fiction, tout n’est pas si « simple », dans ce monde capitaliste.

Je lui donne un 9/10, parce que cette manière de vivre est proche de la mienne, et ce livre m’a fait du bien, au fond.

4ème de couverture :
Désabusé par la vie, Gabriel a renoncé à ses rêves de changer le monde. À 27 ans, il est enlisé dans sa routine parisienne et partage son quotidien avec son cousin Noé, un rêveur asocial. La vie de Gabriel bascule lorsqu'il se retrouve sans préavis tuteur d'Aziliz, sa nièce de dix ans. Avec une sagesse déconcertante, Aziliz remet en cause le simulacre de vie qu'il mène avec Noé et le pousse à écouter ses désirs enfouis. Gabriel se rappelle alors la promesse qu'il a faite à sa sœur, Clara, lors d'un rêve étrange. Poussé par cet engagement, il décide de tout plaquer. Sans projet ni point de chute, il part avec Aziliz et Noé direction la Bretagne, avec un seul rêve : trouver un lieu où ils pourront vivre en symbiose avec la nature. Pour Gabriel, c'est le début d'un cheminement personnel. Au contact de l'essence vibratoire de la forêt, il se reconnecte à sa propre nature et apprend à cultiver les bonheurs simples de la vie. Cette histoire poignante, au cœur de la forêt bretonne, promet de vous relier à la nature. Toute la magie de la sobriété heureuse pour vivre en harmonie avec soi...

Extraits : 
Les peurs ne conditionnent pas entièrement notre vie. Heureusement, car celle-ci serait un vrai enfer pour la plupart d’entre nous, sinon ! En moyenne, seules cinq pour cent de nos peurs se réalisent. […]
La peur empêche essentiellement de profiter du moment présent. Tu passeras à côté du moment présent en imaginant le pire.
Pour toi, l’humanité est mauvaise par nature ? […] Elle est faible et égoïste. Ce n’est pas tant qu’elle est foncièrement méchante, mais plutôt qu’elle ne pense qu’à ses propres intérêts, quitte à tout détruire dans sa quête de l’avoir.
Se préparer au malheur, c’est le vivre deux fois.

Publié dans Lecture

Le Roll'up : un incontournable pour vos salons et expositions

Publié le par Reflet d'Expression

  • Facile à transporter avec son faible poids et son sac de transport.
  • Facile à installer, en quelques secondes il est monté.
  • Peu encombrant. 

Et tout cela avec un sacré impact visuel lors de vos salons et expositions

Roll'up personnalisé par Reflet d'Expression

Le Roll'up est donc un support de communication incontournable pour toutes ces situations. Avec son design graphique personnalisé, étudié par nos soins pour passer le message souhaité. 

De nombreuses tailles, formats et supports d'impression sont proposés pour s'adapter à vos besoins. 

Contactez Reflet d'Expression pour toutes conceptions. Livraison offerte en France Métropolitaine. 

roll'up personnalisé pour expositions et manifestations par Reflet d'Expression

 

Publié dans Port-folio

Lecture : Mardi soir, 19h, de Gilles Legardinier

Publié le par Reflet d'Expression

gilles legardinier mardi soir 19h

Oh me revoilà à m’enfouir dans un énième roman de Gilles, énième roman, mais tellement « Gilles ».

Quel bonheur de retrouver son style, ses personnages souvent « hors normes », puis, ce que j’aime par-dessus tout, ses rapprochements caricaturaux qui reflètent tant sa signature.

J’ai dévoré, j’étais pressée de tourner les pages, j’ai ri, j’étais triste, puis j’ai ri à nouveau.

Certains diront que ce n’est pas possible, toutes ces aventures ! Et c’est justement cela qui nous permet de nous évader, d’imaginer ces situations si burlesques dans lesquelles se retrouvent bien souvent ces héros d’un moment.

Les chapitres courts permettent d’arrêter la lecture aisément, et même les nombreux personnages se différentient naturellement.

Alors oui, c’est une écriture particulière, on aime, on adore ou on déteste. Pour ma part, c’est tellement divertissant que je ne m’en lasse pas. C’est bien simple, à chaque nouvel ouvrage, la dernière page tournée, je me dis « Ah mais c’est celui-ci, mon préféré ! ». Non, je les aime « presque » tous.

Je me permets deux citations, tant elles m’ont parlée. La première qui m’a offert un bon fou-rire, la seconde qui fait réfléchir.
Chapitre 32 : « Parmi les nouveaux patients du week-end, une femme a été admise suite à un accident de karting tellement violent qu’en plus de lui fracturer une jambe et de lui fêler quatre côtes, le choc a décalé une de ses prothèses mammaires pour l’envoyer directement à côté de l’autre. Du jamais vu. Même les chirurgiens pensaient que c’était impossible. Du coup, elle a les deux seins du même côté. »
« J’ai appris que les tunnels d’obscurité conduisent à la lumière, j’ai découvert que seuls les doutes mènent à de vraies découvertes. Je sais que nos rivières de larmes permettent aussi aux barques dans lesquelles on rame d’avancer. Quiconque possède un cœur peut fabriquer ses propres océans pour naviguer de par le monde. »


Je lui donne un 10/10

4ème de couverture :
Elynn est assez jeune pour avoir la vie devant elle. Pourtant, elle a souvent le sentiment que ses rêves sont de plus en plus loin derrière. Entre son couple qui végète et la réalité quotidienne de son métier d'infirmière, la jeune femme a l'impression de faire du sur-place dans un horizon sans intérêt. Comment en est-elle arrivée là ? Qu'est devenue l'enfant pleine d'envies qu'elle était ? Cherchant à bousculer sa routine, Elynn s'inscrit dans un club de sport. De rencontres inattendues en expériences inédites, ce simple rendez-vous va vite se révéler essentiel et déclencher d'imprévisibles réactions en chaîne. Elynn et ses nouvelles amies vont peu à peu trouver les moyens de forcer les verrous qui les entravaient. La cage ne résistera pas longtemps...

Publié dans Lecture

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>