Ils ont bâti la Bretagne : Jean Epstein

Publié le par Reflet d'Expression

Jean-Epstein.jpgAprès des études de bio-physiologie à Lyon, Jean Epstein devient assistant de laboratoire chez Lumière et découvre le cinéma.
Lié à Cendrars puis à Delluc, il écrit sur l'art cinématrographique avant même d'avoir tenu une caméra.
Après de nombreuses oeuvres marquées par l'expressionnisme allemand dans les années 1920, il trouve sa voie en découvrant la Bretagne.

Désormais, le documentaire est son moyen d'expression, et les îles du Ponant sa source d'inspiration :
- "Finis Terrae" en 1929, tourné à Ouessant
- "Mor-Vran" en 1930, tourné à Sein
- "Lor des mers" en 1932, tourné à Hoëdic,
- "Le Tempestaire" en 1947, tourné à Belle-Île.

Les îles servent également de décors à ses deux seuls romans :

- "L'Or des mers" en 1932, situé à Ouessant,

- "Les Recteurs et la sirène" en 1934, situé à l'île-aux-moines.

 

Source du thème > ICI <

Reflet d'Expression sur Internet

Publié le par Reflet d'Expression

Reflet d'Expression, des recherches, une histoire
Reflet d'Expression sur Internet




Site internet Guide de Pêche en Bretagne

Publié le par Reflet d'Expression

Bretagne Peche et NatureAntoine Sokoloff s'est rapproché de Reflet d'Expression pour la réalisation de son site internet, vitrine de son activité de Guide de Pêche en Bretagne.

Le graphisme personnalisé, avec une nette approche vers la Bretagne, permet de s'identifier pleinement à la nature avec ses teintes vertes et bleues.

Découvrez les différentes méthodes de guidage de pêche proposées :
Pêche de bord, lacs et rivières, pêche en mer, pêche en bâteau.
Ce bâteau est, de plus, adapté aux personnes à mobilité réduite qui pourront ainsi aisément goûter à ce loisir.

 Découvrez également des hébergements en chambres d'hôtes nichés dans une longère du 16ème siècle, dans la campagne du centre Bretagne.




Un site bilingue Français-Anglais, à parcourir en cliquant sur l'image ci-contre.

Publié dans Port-folio

La Bretagne dans tous ses objets (12)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour plus d'informations sur ces objets et le livre de Jacques Péron : > ICI <

 

LE SUCRE :

Le sucre fut une des marchandises les plus avouables du commerce triangulaire colonial. Et le berlingot devint une spécialité nantaise.

LA GALETTE :

Galette ou Krampouezh, le débat sur le nom n'est pas clos, car pour le reste elle fait l'unanimité, des enfants aux plus grandes personnes, qu'on l'aime sucrée ou salée, de froment ou de sarrasin.

LES GATEAUX :

Il y a autant de gâteaux que de clochers en Bretagne, et les fabrications industrielles nantaises n'ont pas fait oublier les gâteaux de Pont-Aven, Fouesnant, naturellement et ceux faits à la maison.

Ils ont bâti la Bretagne : Marie Tromel, dite Marion du Faouët

Publié le par Reflet d'Expression

Marion_du_Faouet-174a8.jpgHéroïne populaire dont les exploits ont profondément marqué toute la haute Cornouaille au XVIIIème siècle.
Née de parents pauvres, mais, dit-on, d'un père noble, elle passe dès sa jeunesse, au Faouët et à Port-Louis, pour une intrépide effrontée.

Secrètement mariée à Henri Pezron, un petit noble dont elle a une fille, elle organise une bande à Persquen, la "Compagnie Finefont", avec laquelle elle écume toute la région.
Ses victimes sont uniquement des "étrangers" ou des riches marchands, cueillis au retour des pardons où ils viennent pour affaires.
Les pauvres voisins sont épargnés et reçoivent des "intersignes" qui leur assurent protection.
On la signale à Carhaix, Huelgoat, Rostrenen, Callac, Gourin, Châteaulin, Quimper ...

Arrêtée à plusieurs reprises, Marion du Faouët est chaque fois libérée par des interventions secrètes, ou en s'évadant.
Mais, en 1746, son mari est pris et pendu.
Elle-même échappe de peu au châtiment.
Ses activités reprennent, mais, reconnue à Nantes, elle est de nouveau arrêtée et ramenée à Quimper, où elle est torturée et pendue sans avoir avoué ... ni jamais versé une goutte de sang !

 

Source du thème > ICI <

La Bretagne dans tous ses objets (11)

Publié le par Reflet d'Expression

muscadet.jpgPour plus d'informations sur ces objets et le livre de Jacques Péron : > ICI <

 

PAIN NOIR ET BLANC :

Pour avoir été difficile à gagner et par la place qu'il occupe dans le christianisme, le pain est resté un symbole très fort, qu'il soit noir ou blanc, bis ou de maison, de seigle ou de froment.

 

LE SEL DE GUERANDE :

La fleur de sel refleurit à Guérande et avec elle le retour des paludiers, dans une géographie de canaux et d'oeillets qui vivent au rythme du soleil.

LE MUSCADET :

Le petit vin de Vallet originaire de Pallet en pays nantais a pris ses quartiers en bord de mer et aux tables où sont conviées toutes les richesses que l'océan peut produire.

LA POMME DE TERRE :

Roseval, charlotte, rosabelle, claudia, les noms de pommes de terre naissent dans cette terre de Bretagne qui vit autrefois un Eskod ar patatez, un évêque des pommes de terre.