Ils ont bâti la Bretagne : Yves Nicolazic

Publié le par Reflet d'Expression

va31_2099167_1_px_470_.jpgPaysan aisé, mais ne sachant ni lire, ni écrire, ne parlant que breton, il a plusieurs apparitions de sainte Anne au cours de l'été 1625 au champ du Bocenno du village de Ker-Anna en Pluneret.
Là, se trouvait jadis une chapelle consacrée à la sainte et cette dernière demande qu'on la reconstruise.
Pour preuve, elle fait découvrir à Nicolazic une vieille statue enfouie à ses pieds, qui se met à faire des miracles.
Devant le secpticisme de son recteur, Nicolazic va trouver l'évêque, Sébastien de Rosmadec, qui l'écoute avec bienveillance et commande une enquête.

Celle-ci amène l'évêque à faire confiance à Nicolazic. Des dons affluent, on construit une chapelle dédiée à sainte Anne qui est immédiatement l'objet d'une énorme fréquentation.

De nombreuses guérisons miraculeuses ont lieu et l'évêque confie aux carmes le suivi de ce nouveau pélerinage, qui devient l'un des pardons les plus populaires de Bretagne (26 juillet).

Nicolazec
se retire à Pluneret, où il mène une vie de recueillement et de prières et meurt à 54 ans, ayant clamé jusqu'au bout la véracité de ses apparitions.

La chapelle, devenue trop petite, a été remplacée en 1866 par une grande basilique.

Source Photo : Ouest-France

 

Source du thème > ICI <

Fin d'année, offre exceptionnelle sur la création votre site internet !

Publié le par Reflet d'Expression

Parce que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas,
nous avons décidé de vous faire bénéficier d'une
Offre exceptionnelle pour la création de votre site internet :


- Votre site vitrine 100% personnalisé,
à votre image, 3 présentations de maquette comprises,
selon vos informations : texte, visuels et photos pour la réalisation du graphisme.

- 6 pages selon vos besoins :
Par exemple : accueil, présentation, situation, informations complémentaires ...
selon vos informations :  textes, visuels et photographies non retouchés. 

- 1 page contact par formulaire de contact,
avec vos coordonnées postales et téléphone si vous le souhaitez.


- Votre nom de domaine et hébergement professionnel
adapté à vos besoin pour 1 an, à renouveller à la date d'anniversaire

- Ecriture du site adaptée pour le référencement naturel
+ proposition de votre site auprès du moteur de recherche Google

- Statistiques de visites


Pour la somme de :
510 euros TTC, payable en 3 fois, soit 170 euros / Mois


Profitez-en vite !
Ce tarif est bloqué pour toute commande validée avant
le 31 décembre 2010 ...
Après, il sera trop tard.

 
***

Visualisez des sites internet comme celui que nous vous proposons :

Artisan couverture-zinguerie
Hébergements la ferme de l'Hermot
Randonnées en Côtes d'Armor autour de Paimpol
Guide de pêche en Irlande
Restaurant du Port de Paimpol

Patrimoine breton autour de Paimpol
Location saisonnière Perros-Guirec
Villa à Tregastel



Certains de ces sites ont des fonctionnalités ou des pages supplémentaires,
avec un forfait en supplément.
Il est tout à fait possible de faire réaliser un site à 495 euros TTC aujourd'hui,
et le faire évoluer et améliorer ultérieurement.


Notre promo du mois de novembre : commande doublée !

Publié le par Reflet d'Expression

Une offre exceptionnelle qui ne dure qu'un mois !

0,10 € la carte de visite
quadri couleur recto/verso : conception - impression - livraison.

 

Profitez-en vite !

 

 code promo 

 

Pour tous renseignements : CLIQUEZ > ICI <


Ils ont bâti la Bretagne : Le Richelieu

Publié le par Reflet d'Expression

cuirasse-richelieu-1-gd.jpgConstruit à Brest, le croiseur Richelieu, l'un des plus importants de sa génération, a été mis à l'eau en 1939.

Long de 248 m (dont 43 lui sont rajoutés à Lannion), il déplace 35000 tonnes à une vitesse de 32 noeuds, grâce à des machines de 150000 cv.
Son artillerie comprend notamment 8 pièces de 380 mm.
Bien qu'inachevé, mais suffisamment équipé pour échapper aux Allemands en 1940, il met le cap sur Dakar, où il résiste avec succès à une attaque anglaise.
Terminé à l'arsenal de Brooklyn, le Richelieu participe avec les Américains à la guerre du Pacifique et revient en France en 1944, où il est de nouveau incorporé aux forces alliées.

Affecté à Brest en 1956, il sert pendant 10 ans de bâtiment-école pour les E.O.R. et il est réformé en 1967.

Source photo : www.mandragore2.net

 

Source du thème > ICI <

Rejoignez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter !

Publié le par Reflet d'Expression

Reflet d'expression chez Facebookt et TwitterVoilà !

Chose dite depuis longtemps, chose enfin faite.

 

Retrouvez Reflet d'Expression sur Facebook
Et sur Twitter !



Pour être tenu informé :

- de toutes les nouveautés,

- des nouvelles réalisations,

- des promotions


>>>  RV Sur FaceBook  

>>> RV sur Twitter

La Bretagne dans tous ses objets (9)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour plus d'informations sur ces objets et le livre de Jacques Péron : > ICI <

 

LE CHOUCHEN :

Fille de l'eau et des abeilles et par là même des dieux, le chouchen ... comme les eaux-de-vie se fabriquait localement et ne devait être servi qu'aux grandes occasions.

LE BEURRE :

Chaque Breton avait autrefois son beurre préféré, en général de la ferme voisine, travaillé à la main, d'une couleur jaune d'or et dont il abusait en toutes circonstances, des fruits de mer aux gâteaux.

LA PIE NOIRE :

Petite, cornue, rustique, la pie noire, originaire de la région du cap Sizun a régné par ses qualités sur les landes pendant longtemps, avant d'être détrônée par des espèces laitières ou viandières.

LE CIDRE :

pétillant ou plat, sec ou doux, de Fouesnant ou de Clohars, de ferme de préférence, le cidre avait vu son existence menacés, avant que la crêpe ne lui redonne ses droits, au point de faire replanter des pommiers.