104 articles avec informations techniques

En marche pour l'écologie

Publié le par Reflet d'Expression

C'est en observant notre monde actuel que Reflet d'Expression s'est forgée une conscience écologique, et réalise son activité en agissant pour la sauvegarde de la planète.

Même dans le domaine de l'édition et du web, il est possible de travailler dans une démarche écologique.

Rendez-vous sur la page Web du site internet de l'entreprise pour en apprendre plus sur notre façon d'agir pour l'environnement.

Couleurs, un monde en soi.

Publié le par Reflet d'Expression

Harmonie des couleursCelui qui aime la couleur est le seul à pouvoir comprendre sa beauté et son essence la plus secrète.

Parmi les styles historiques certains peuples n’ont employé les couleurs que comme valeurs symboliques, les utilisant soit pour symboliser diverses classes sociales ou castes, soit pour caractériser symboliquement certaines idées mythologiques ou religieuses.

L’effet des couleurs est contrôlé par l’intuition ; et les couleurs influent sur notre état psychique, que l’on en soit conscient ou non.
Les couleur sont des forces rayonnantes, génératrices d’énergie qui ont sur nous une action positive ou négative, que nous en ayons conscience ou non.
Parler de l’harmonie des couleurs, c’est portez un jugement sur l’action simultanée de deux ou de plusieurs couleurs …
D’une façon générale, les termes « harmonieux », « non-harmonieux », ne concernent que les sensations « agréables », « désagréables », ou « sympathiques », « antipathiques ».

Faire une composition de couleurs signifie placer deux ou plusieurs couleurs de façon à ce quelles donnent une expression nette et pleine de caractère.

Extrait du livre « Art de la couleur » - Johannes Itten

Réflexion sur la création de « maquette et mise en page » ... (4)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour "Communiquer par l'Image et les Mots"

 

L'harmonie des couleurs  : 

 

L’œil recherche les combinaisons dans lesquelles primaires et complémentaires s’équilibrent.

 

La couleur joue un rôle dans la construction d’un message visuel.

Elle précise un climat affectif, indispensable à la compréhension complète du message.

 

Le langage des couleurs n’est pas universel, chaque culture leur a attribué des rôles différents.

 

La couleur, pour être vue !

Nous sommes habitués à percevoir rapidement les objets graphiques.

La visibilité de la couleur est liée :

       - à l’intensité : les couleurs pures ont la plus forte intensité,

       - au contraste qu’elle crée avec d’autres couleurs,

       - à la masse : les aplats sont plus visibles que les dégradés.

 

Dans les imprimés, il est possible de proposer un support papier coloré et une couleur d’impression autre que le noir.

Le choix de ces deux couleurs, doit respecter les lois de visibilité et de lisibilité.

L’efficacité de transmission du message textuel en dépend.

Ce choix s’appuis sur plusieurs valeurs : respect des habitudes (tendances des couleurs pour enfants, pour les métiers …). Egalement selon une tendance ou une mode.

 

 - Fin -

Source :

Extraits de l’ouvrage « maquette mise en page – 5ème édition revue et augmentée » de Pierre duplan, roger Jauneau et Jean-pierre Jauneau – Editions du cercle de la librairie.


Réflexion sur la création de « maquette et mise en page » ... (3)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour "Communiquer par l'Image et les Mots"

 

 La mise en page :

La typographie et l’illustration se combinent dans l’espace de la page pour faire surgir le sens.

Assistés par les ordinateurs, les graphistes peuvent concentrer leur efforts sur la recherche et l’expression d’un concept original.

 

La mise en page recherche la solution idéale de répartition entre ces 2 pôles, raisonnement et sensibilité, à l’intérieurs de contraintes imposées par 3 paramètres : contenu, cible, espace social de communication.

 

La relation texte/image doit proposer une première lecture globale qui déclenche une lecture détaillée :

 

- Un texte supérieur à l’image prime sur la réflexion ,

- le texte identique à l’image, à la manière d’un miroir, suivent les mêmes courbes d’argumentations, les même simplifications.

La recherche consiste à véhiculer le même contenu au moyen de 2 codes différents, le texte et l’image, réunis sur une même page.

- Enfin, un texte inférieur à l’image exige de « faire de l’image du texte », pour qu’à la première lecture se dégage le niveau sensible du propos.

(A suivre ...)

Source :

Extraits de l’ouvrage « maquette mise en page – 5ème édition revue et augmentée » de Pierre Duplan, Roger Jauneau et Jean-pierre Jauneau – Editions du cercle de la librairie.


Réflexion sur la création de « maquette et mise en page » ... (2)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour "Communiquer par l'Image et les Mots"

 

... et les mots :  
 

Le texte est un support réflexif : à partir des mots articulés en discours se construit une argumentation ou une information.

 

L’expression typographique permet d’être vue et perçue (utilisation de contraste, formes, valeurs, couleurs …), et d’être lisible par une structure du message rendue évidente.

 

La mise en page de l’écrit combine 2 langages : celui des invariants typographiques et celui des familles de caractères.
       - Les invariants : romain, italique, capitale, … véhiculent des connotations spécifiques vérifiée par la tradition de l’écriture.
       - Les familles de caractères peuvent introduire des connotations historiques ou culturelles qui s’additionnent aux précédentes.

Par exemple, le romain exprime une certain rigidité, l’italique une certain souplesse, la capitale une dimension officielle

 

La typographie expressive : les mots deviennent des images !

La typographie renait, elle envahit les médias, devient non seulement le support du texte, mais aussi un décor. Nous n’avons pas fini d’être surpris » Alain Joly

 

Les dispositions du texte sont un système adapté au message à véhiculer :

       - Le texte justifié, adapté à la lecture en continu,

       - le texte drapeau, offrant une lecture aisée car l’origine de chaque ligne est alignée soit à gauche, soit à droite.

       - La ligne centrée, utilisée pour la composition de titre, contrastant avec les colonnes de textes …

       - Les espaces de lecture permettent également de créer la page en traçant dans l’espace une surface délimitée par des contours.

 

Les formes géométriques permettent des repérages faciles, conformément aux habitudes de lectures :

       - Le texte écrit dans un carré peut être le support idéal pour une information objective, par l’égalité de ses cotés.

       - Le rectangle, lui, introduit, selon son orientation, (verticale ou horizontale) des notions de dynamisme ou de statisme.

La forme portrait accroit le dynamisme, le format paysage accroit le statisme.

       - La marge encadre le monde intérieur de la page, permettant son organisation

 

Sans oublier l’importance :

- des titres : ils sont lu 5 fois plus que le corps du texte, un titre de 6 à 12 mots produisant un plus fort retour.

- des légendes : les lecteurs lisent plus volontiers les légendes sous les photos que les articles.

 
(A suivre ...)

Source :

Extraits de l’ouvrage « maquette mise en page – 5ème édition revue et augmentée » de Pierre Duplan, Roger Jauneau et Jean-Pierre Jauneau – Editions du cercle de la librairie.

Réflexion sur la création de « maquette et mise en page » ... (1)

Publié le par Reflet d'Expression

Pour "Communiquer par l'Image et les Mots"

La mise en page nécessite de dresser l’inventaire précis des éléments proposés par les auteurs.

Cet inventaire permet d’évaluer les besoins typographiques : textes, titre, sous titre, note, légendes et les visuels ...

 

Pour communiquer par :

 

L’image :

 

L’image est un support de la communication visuelle qui matérialise un fragment de l’univers perceptif.

 

L’image de communication apporte un message précis, que le spectateur doit recevoir et comprendre sans interprétations ou modifications, voir dans la photographie une preuve de la réalité.

 

Une image est un tout, tous les éléments qui y figurent sont « donnés d’un coup ».

L’image joue majestueusement avec nos envies, nos pulsions, nos rêves. Elle devient essentielle dans les discours publicitaires.

 

l’image est un support sensible, elle émeut et s’adresse à la sensibilité du lecteur.

 

L’analyse des mouvements oculaires sur une image précise que l’œil sélectionne les éléments les plus contrastés et de petit dimension, au détriment des grandes surfaces de l’image.

Pour atteindre cette efficacité, il est possible de la déstructurer, de la reconstruire, de renforcer ses qualités, d’atténuer ou de gommer certains éléments …

 

On pourrait définir ainsi la lecture d’une image : « on embrasse une image d’un regard et tout de suite, elle vous saute aux yeux »

(A suivre ...)

 


Source :

Extraits de l’ouvrage « maquette mise en page – 5ème édition revue et augmentée » de Pierre Duplan, Roger Jauneau et Jean-Pierre Jauneau – Editions du cercle de la librairie.

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>