67 articles avec lecture

Lecture : Alabama 1963, de Ludovic Manchette et Christian Niemiec

Publié le par Reflet d'Expression

roman Alabama 1963

J'ai dévoré les 350 premières pages, puis j'ai pleuré. Oh ! dur... 
Un roman somptueux, prenant, des personnes attachants. On découvre Alabama en 1863, on voudrait pouvoir être là pour changer l'histoire de cette époque. Un tournant, pour ces gens. 

Une excellente écriture. Des phrases courtes, des chapitres courts. Des détails, juste ce qu'il faut.
Alors, oui, peut-être est-ce simplement psychologique, du fait que les auteurs soient traducteurs et adaptent en français les dialogues des films et séries, l'impression
est belle et bien là. Celle qui nous plonge dans un bon film policier, avec ce détective très cliché, toutefois si attachant. 

C'est pour moi un incontournable, même si la fin me chagrine. Tout en étant compréhensible si l'on croit "à lui", tout là haut. 

Le dénouement est amené d'une façon original. Sincèrement, très bien écrit. 

Je lui donne un 9/10 (juste parce que la fin me dérange ;) )

4ème de couverture : 
Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d'une fillette noire est retrouvé. La police s'en préoccupe de loin. Mais voilà que d'autres petites filles noires disparaissent... Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime. Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s'interroge : " Les petites filles, ça disparaît pas comme ça... " Deux êtres que tout oppose. A priori. Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d'assassinat de Kennedy.

Publié dans Lecture

Lecture : classification des romans par genre

Publié le par Reflet d'Expression

On lit, on range, on reprend un autre livre… et on oublie les précédents ;)

Un petit condensé de toutes mes lectures permettra un choix en fonction des sujets que j’ai jugé de prédilection.

Pas de policier, pas de thriller et pas de livre « qui font pleurer ». Juste des romans pour se détendre et  nous emmener, pour quelques pages, « en voyage avec des amis » .

Titre, auteur et note (donnée par mon ressenti, sur 10).

smiley Intergénérationnel

surprise Souvenirs passés VS vie dans le présent, lecture par chapitre

laugh La vie de tous les jours, tout en humour !

indecision La vie poignante : bonheur, malheur, tristesse, famille, amis, rencontre, destin

blush La vie : professionnelle et amoureuse

angel La vie : du début à la fin

cheeky Policier humoristique

wink Livre dit "de gare ou de plage"

surprise Inclassable

Publié dans Lecture

Lecture : La cuillère, de Dany Héricourt

Publié le par Reflet d'Expression

Un livre bien sympathique, malgré l'esprit assez tragique des premières pages.
L'écriture est originale, vraiment agréable à lire. Le sujet est également très original.

On voyage avec Seren, on rencontre les gens, la vie des autres, des villages typiques.
Souvenirs d'une belle époque des années 80. 

Et qui plus est, une jolie fin. 
A découvrir. 

Je lui donne un 8/10

4ème de couverture : 
L'objet brillant est sagement posé sur la table de nuit. Seren devrait prêter attention à son père, étendu sous le drap : sa mort vient de les surprendre tous, elle et ses frères, sa mère et ses grands-parents, mais c'est la cuillère en argent ciselée qui la retient : elle ne l'a jamais vue dans la vaisselle de l'hôtel que gère sa famille au Pays de Galles. A l'aube de ses dix-huit ans, la jeune fille pourrait sombrer, mais les circonstances aiguisent sa curiosité. L'énigme que recèle l'objet, avec son inscription incisée, la transporte. Elle se met à dessiner passionnément (la cuillère) et à observer toute chose de son regard décalé. Un premier indice sur sa provenance la décide à traverser la Manche, à débarquer en France et, au volant de la Volvo paternelle, à rouler. La cuillère pour boussole. Beaucoup d'égarement, une bonne dose d'autodérision et un soupçon de folie l'aideront, dans son road-trip loufoque, à se confronter à ce peuple étrange qui confond Gallois et Gaulois, avant de découvrir en Bourgogne un château chargé d'histoire(s).

Publié dans Lecture

Nom d'un p'tit biscuit ! 1er roman - Lulu-Kee

Publié le par Reflet d'Expression

  • Livre broché ou Kindle : Nom d'un P'tit Biscuit - Luku-kee
    Un zeste de Bretagne,
  • une poignée d’amis,
  • quelques pincées de complicités intergénérationnelles,
  • une louche de franches rigolades,
  • une sacré dose de bonne humeur,
  • quelques joies canines,
  • le tout arrosé d’une mini enquête intrigante !

Voilà le roman que j’ai imaginé, tout sourire, j’espère !

Si ça vous dit de vous y plonger ?

wink Format kindle ou broché : Nom d'un p'tit biscuit
 

1er roman de Lulu-Kee : Nom d'un p'tit biscuit !

4ème de couverture : 
Changer de vie. Quitter une métropole bruyante et un travail harassant. C’est le pari qu’à pris Linoa en s’installant à 800 kilomètres de sa ville natale. Avec une logeuse qui ne tarde pas à devenir grand-mère d’adoption et des collègues sympathiques, elle se réinvente un nouvel environnement fait d’habitudes, de petits bonheurs et de bonnes rigolades. Jusqu’au jour où une lettre vient chambouler cette existence paisible. La tête sur les épaules, Linoa décide de revêtir sa casquette de détective. Saura-t-elle découvrir le fin mot de l’histoire ? Avec l’aide de ses acolytes un peu délurés, cela ne sera pas une mince affaire.

Publié dans Lecture

Lecture : Mère et fille... de Fran Ayanes

Publié le par Reflet d'Expression

J'ai découvert les ouvrages de Fran Ayanes en faisant connaissance avec elle sur internet. 
Il était alors évident pour moi de me plonger dans ces histoires réelles, sur sa vie, ses voyages et autres sujets de grands intérêts. 

Mère et Fille... C'est découvrir la vie de femmes au Ghana dans les années 70. Découvrir leur quotidien, leur vie affective et professionnelle. 
La lecture est plaisante, l'environnement excellemment bien décrit. On s'attache rapidement aux personnages. 
Vraiment un bon moment, pour se détendre et pour apprendre. 

Je le recommande vivement.

>> Pour en savoir plus sur Fran Ayanes
 

 

Publié dans Lecture

Lecture : La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Publié le par Reflet d'Expression

Je me suis régalée.

Un petit livre avec des gens de tous les jours, avec leurs problèmes, leurs boulots, leurs amis (ou pas), leurs amours (ou pas).

Deux personnages, deux histoires. Je m'y suis tellement retrouvée. Malgré mes près de 20 ans de plus qu'eux. C'est ce que j'ai aimé dans ce livre. Qu'il existe encore des gens loin de notre ère moderne. Des gens simples. Qui tentent de vivre leur vie, comme ils peuvent.

L'épilogue est juste à croquer.

Les bonus sont excellents.

L'écriture est une petite merveille, à mon sens.

On ne rit pas, tel un Gilles Legardinier, mais on savoure. En tout cas, c'est ce que j'ai ressenti.

Je lui donne un 10/10.

4ème de couverture :
Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne sort pas beaucoup et n’aime pas se déguiser. Ce qu’elle préfère, c’est regarder le concours de Miss France à la télé en mangeant des palets bretons trempés dans du lait. Quand elle avait sept ans, Mathilde a été traumatisée par la mort de Romy Schneider. À trente-quatre ans, elle pense encore à Julien et Éléonore, sa meilleure amie, est décidée à lui trouver un bon parti. Lucien est pédiatre, il aime les films avec Jean-Louis Trintignant et Deauville. Il n’aime pas tellement danser. Ça remonte à son enfance, à l’époque des premières boums ratées. Chaque année, au Nouvel An, il envoie une carte de vœux à ses parents. À trente-cinq ans, il est célibataire. Il aimerait bien que ça change. Mais il n’est pas très à l’aise avec les sms, alors c’est pas gagné. Mathilde et Lucien habitent le même immeuble mais ne le savent pas. Un jour, le nouveau voisin les invite à sa soirée déguisée.

Publié dans Lecture

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>