74 articles avec lecture

Lecture : Si loin du monde, Tavae

Publié le par Reflet d'Expression

Ce livre, on me l'a prêté. Il est réellement différent de ce que je lis habituellement. Un homme perdu en mer... j'avais un peu peur d'un remake de "seul au monde", et je me trompais, grandement ! 

Le récit d'un homme, pêcheur de Tahiti, parti à la dérive suite à une panne de moteur, sur son bateau de 6 m de long... Et ce récit retrace principalement et avec sincérité les pensées de cet homme : sa famille, ses amis, sur terre, qui l'attendent, ses souvenirs de jeune homme, de mari et de père... on apprend beaucoup de choses sur la vie, là bas, à Tahiti, avant la venue des "hommes" et après la modernité... Les légendes, la faune et la flore.

C'est simple, je l'ai dévoré en 3 soirées... d'autant plus qu'en connaissant la fin, pour ma part, c'est toujours mieux !

4ème de couverture : 
La plus incroyable histoire de survie en mer Le naufragé du Pacifique. « …Durant ma longue vie de pêcheur, jamais je n’étais tombé en panne. Je ne pouvais pas imaginer ce qui m’attendait. Mais je n’éprouvais à ce moment aucune inquiétude. Depuis ma naissance, il y a cinquante-six ans, j’ai passé plus de temps sur l’océan que sur la terre ferme, et, lorsque la mer me dissimule un danger quelconque, des frissons me courent vivement sur la peau, comme si mes ancêtres disparus cherchaient à me mettre en garde… » Parti de Tahiti le 15 mars 2002 pour une journée de pêche ordinaire, Tavae Raioaoa va survivre à 118 jours de dérive au milieu du Pacifique. Quelle force l’a guidé ? Comment a-t-il pu survivre à une si longue épreuve sans nourriture et sans eau ? Tavae nous donne avec ce récit Si loin du monde une formidable leçon de courage, de ténacité mais aussi de modestie face aux éléments. Il nous livre aussi une vision juste de la fin de sa civilisation, celle des « seigneurs de la mer » écrasée par l’arrivée du monde moderne. Si loin du monde est de ces livres universels d’une grande force humaine et littéraire."

Je lui ai donné un 8,5/10.

Publié dans Lecture

Lecture : Crime et couches-culottes

Publié le par Reflet d'Expression

Nouveau livre terminé. Un zen d'humour, beaucoup de personnages au nom anglophone, une chanson (et oui !) que j'ai depuis dans la tête sans arrêt : "Si tu aimes le soleil, frappe des mains, clap clap !"

Bref une comédie sympathique, dans laquelle j'ai particulièrement apprécié la grande amitié de deux femmes assez différentes.
Un peu déçue par l'épilogue, qui se termine toujours comme si l'auteur avait dépassé le nombre de pages autorisé ;) 

4ème de couverture

Un mari avocat, une petite fille exquise, des jumeaux malicieux et une belle maison dans le Connecticut : en apparence, Kate Klein est une femme comblée. En réalité, son mari est submergé de boulot, elle passe son temps à courir après ses diables d’enfants et s’ennuie ferme dans cette petite ville où il ne se passe jamais rien. Jamais rien ? Voire ! Alors qu’elle se rend chez sa voisine Kitty, elle découvre la malheureuse morte, un couteau planté dans le dos. Passé le choc, Kate décide de mener l’enquête. Facile à dire. Car à Upchurch les langues ne se délient pas facilement. Sans compter qu’un vrai détective n’est pas censé jongler avec les horaires des crèches, des cours de musique et des sorties au square… Mari jaloux ? Patronne furieuse ? Amant éconduit ? Entre deux tournées de lessive, Kate est bien résolue à démasquer l’assassin de Kitty…

Je lui donne un 8/10

Publié dans Lecture

Lecture : L'inconnue de Peyrolles

Publié le par Reflet d'Expression

Je reprends la lecture, timidement, depuis l'été 2018... Assez difficile sur les thèmes, j'apprécie particulièrement les livres qui font sourire, les livres qui racontent des jolies histoires d'amis ou de familles... des livres qui finissent bien. Bref, des écrits pour me détendre et partager au fil des pages la vie de gens, dirais-je, normaux... ou pas ;)

L'inconnue de Peyrolles, de Françoise Bourdon, nous emmène vers de jolies histoires d'amitiés, d'amour, de souvenirs.

Un peu de mal à la lecture des premiers chapitres car trop d'énigmes à mon goût, j'ai appris à apprécier l'écriture et les personnages. Il m'a suffit ensuite de me plonger en tant que "petite souris" dans cette belle demeure pour m’imprégner complètement de ce beau roman.  

4ème de couverture : 
"Lasse de la vie parisienne, Pascale Fontanel décide de retourner à Peyrolles, dans le Sud-Ouest, où elle a passé son enfance. Son père s'oppose à cette décision. La jeune femme s'y installe pourtant avec la ferme intention d'y reconstruire sa vie. Très vite, des événements viennent bouleverser son retour : les voisins racontent des histoires troublantes liées aux Fontanel, et Pascale découvre dans le grenier un livret de famille caché pour de bonnes raisons."

Je lui ai mis un 8/10 ;) 

Publié dans Lecture

Lecture : Ensemble c'est tout

Publié le par Reflet d'Expression

Ensemble c'est tout, de Anna Gavalda... Bouleversant. J'ai dévoré les plus de 600 pages en quelques soirées. L'histoire de 4 personnes vraiment "originales", auxquelles on s'attache, pour lesquelles on voudrait passer au travers le livre pour les aider. C'est beau, émouvant, poignant... Comme le dit si bien la 4ème de couverture : "Au lieu de se faire tomber, ils s'aident à se relever". Une belle preuve d'amitié, d'amour et d'humanité. J'avais les larmes aux yeux en fermant le bouquin. Pas des larmes de tristesse, mais des larmes d'espoir, tout est possible, si on s'en donne la peine, et surtout, si on tombe sur les bonnes personnes... Et pour ça, il ne faut vraiment pas se fier aux apparences ;) 

Je lui met un 11/10, et peu-être même plus. 

Adapté au cinéma... je me laisserai tenter, un jour. Mais pour moi, les acteurs ne correspondent pas aux personnages du livre, et je risque d'être déçue car j'imagine que les moindres détails, si délicatement décrits, ne pourront figurer dans un film... 

4ème de couverture : 
"Et puis, qu'est-ce que ça veut dire, différents ? C'est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes... Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences... " Camille dessine. Dessinais plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l'existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l'idée de mourir loin de son jardin. Ces quatre là n'auraient jamais dû se rencontrer. Trop perdus, trop seuls, trop cabossés... Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l'amour -appelez ça comme vous voulez -, va se charger de les bousculer un peu. Leur histoire, c'est la théorie des dominos, mais à l'envers. Au lieu de se faire tomber, ils s'aident à se relever."

Publié dans Lecture

Lecture : Une fois dans ma vie

Publié le par Reflet d'Expression

Je reprends la lecture, timidement, depuis l'été 2018... Assez difficile sur les thèmes, j'apprécie particulièrement les livres qui font sourire, les livres qui racontent des jolies histoires d'amis ou de familles... des livres qui finissent bien. Bref, des écrits pour me détendre et partager au fil des pages la vie de gens, dirais-je, normaux... ou pas ;)
 

Gilles Legardinier, je vous en ai parlé dans mon précédent article. Un auteur dont je vais prendre mon temps de dévorer tous ces romans. 

Cette fois, c'est "Une fois dans ma vie". Superbe histoire d'une très "grande famille d'artistes et de passionnés" avec chacun ses petites histoires. On savoure l'écriture, on apprécie les personnes, nombreux soient-ils, dans l'obligation pour moi d'ailleurs d'en noter les noms sur une feuille à part, en guise d'"aide-mémoire". Peu importe cela, on lit ce livre d'une traite, sans réussir à s'arrêter. 

4ème de couverture : 
 "Trois femmes, trois âges, trois amies… trois façons d’aimer. Accrochées à leurs espoirs face aux tempêtes que leur réserve le destin, avec l’énergie et l’imagination propres à celles qui veulent s’en sortir, elles vont tenter le tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts…"

Ne vous fiez pas à cela, c'est une très belle histoire, emplie de petits bonheurs ;) 

Je lui ai mis un 9/10, juste parce que je m’emmêlais un peu de tous ces personnages ;) 

Publié dans Lecture

Lecture : l'échappée belle

Publié le par Reflet d'Expression

Je reprends la lecture, timidement, depuis l'été 2018... Assez difficile sur les thèmes, j'apprécie particulièrement les livres qui font sourire, les livres qui racontent des jolies histoires d'amis ou de familles... des livres qui finissent bien. Bref, des écrits pour me détendre et partager au fil des pages la vie de gens, dirais-je, normaux... ou pas ;)

L'échappée belle, un tout petit livre qui est "tombé" dans mon sac lors de mes recherches à la médiathèque de Guingamp (que je vous recommande). 
Un petit livre de Anna Gavalda, qui raconte juste le temps d'un instant l'histoire de frères et soeurs, et je m'y suis vraiment retrouvée... en pensant à mes soeurs ;)

4ème de couverture : 
"Le petit bourgueil était bien frais. Nous avons rongé des rillons, mordu dans des tartines de rillettes épaisses comme des édredons, savouré des tomates tièdes, du fromage de chèvre et des poires du verger. [...] Nous avons parlé des mêmes choses qu'à dix ans, qu'à quinze ou qu'à vingt ans, c'est-à-dire des livres que nous avions lus, des films que nous avions vus ou des musiques qui nous avaient émus [...] Allongés dans l'herbe, assaillis, bécotés par toutes sortes de petites bestioles, nous nous moquions de nous-mêmes en attrapant des finis rires et des coups de soleil."

Je lui ai mis un 9/10 ;) 

Publié dans Lecture

<< < 10 11 12 13 > >>